Rechercher

Biomécanique du garrot et de la cage thoracique

Êtes-vous à l’incessante recherche de ce fameux sentiment de légèreté, celui qui vous est donné par votre cheval lorsqu’il est en parfait état d’équilibre et de connexion ? Parlons de cela; de cette quête vers ce sentiment en selle, mais plutôt, d’un point de vue anatomique. Vous l’avez probablement déjà entendu venant de votre entraineur : votre cheval doit soulever le dos lors du travail. Que se passe-t-il vraiment lorsque le cheval vous soulève sous la selle ? Saviez-vous, en fait, que le garrot se soulève réellement lorsque celui-ci engage ledit thoracic sling ?



Le cheval n’a pas de clavicules, mais bien un système musculaire particulier entre ses membres antérieurs et sa cage thoracique. Chez l’humain, la clavicule prend le rôle de rattacher le bras à la colonne vertébrale. Si le cheval n’a pas de clavicules, qu'est-ce qui rattache ses antérieurs à sa colonne vertébrale, et comment il se fait-il que les antérieurs tiennent en place ? Le membre repose de chaque côté de la cage thoracique grâce à une chaine de muscle que l’on appelle le thoracic sling, prenant la forme d’un hamac soutenant la cage thoracique avec ses points d’attaches aux antérieurs.


Source image : https://www.horsesinsideout.com/post/training-your-horse-from-the-anatomical-perspective-part-3-on-the-forehand


Le thoracic sling est composé des pectoraux (pectoralis), du grand dentelé (serratus ventralis thoracis et cervicis) et du subclavier (subclavius). En regardant l’image ci-haut, on observe qu’entre les scapulas (omoplates) et la cage thoracique se trouve un système d’attache uniquement composé de muscles. À gauche, on voit le système au repos, là ou la cage thoracique est nettement plus base. À l’inverse, à droite, on observe l’activation du thoracic sling, là on observe que le garrot est évidemment plus haut que sur l’image voisine. Pour bien comprendre l’action mécanique du thoracic sling, il faut s’imaginer un hamac qui a la capacité de se tendre. Lorsque le cheval contracte ses muscles-là, il peut réellement y avoir la levée du garrot. L’engagement des postérieurs est un facilitateur de l’activation du thoracic sling, conjointement à la contraction des abdominaux. Il s’agit d’un tout !


Avez-vous déjà ressenti le cheval levé son garrot sous votre selle ? Si oui, à qu’elle allure ressentez-vous le plus facilement cette action particulière de la cage thoracique ?

Puis, êtes-vous en mesure de vous imaginer l’importance d’une selle qui dégage bien le garrot ? Rappelez-vous que dans la majorité des cas on regarde le fitting d’une selle sur un cheval à l’arrêt, là où ce système de muscle est au repos.

Sur ce, bonne réflexion ! 😊


Noémy-G. Houle, EEBW

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout